Chiots disponiblesRacesJ’ai une portée
FR
-
NL
Chiots
Chiots disponiblesRacesJ’ai une portée
Articles
FR
-
NL
Retour

Comment un chien apprend-il et comment fonctionne son processus d'apprentissage ?

Approuvé par un vétérinaire
Comportement
Share
Tweet
Pin
Email

Tout comme les enfants, les chiots apprennent ce qui est autorisé ou non grâce à nos conseils. Et tout comme nous, les chiens apprennent de leurs expériences : succès versus échec.

Un chiot va donc essayer toutes sortes de choses (comportements) dans l'espoir d'obtenir quelque chose (succès). Un chien est intelligent, il répètera donc le comportement qui lui rapporte quelque chose et commencera à adopter et à répéter ce comportement plus souvent. Les comportements qui ne rapportent rien ou qui génèrent quelque chose de désagréable seront moins répétés, adoptés ou essayés.

Comprendre ce principe est primordial pour que les gens comprennent comment les chiens fonctionnent, et pour leur faire comprendre certaines choses et leurs limites, et ce, afin de pouvoir faire la différence entre un comportement désirable et indésirable. Simple en soi, n'est-ce pas ? En théorie, oui, mais en pratique, malheureusement, ce n'est pas toujours aussi facile.

Ce qui est clair, c’est le lien entre le succès et la répétition d’un comportement. Nous pouvons utiliser ce principe de répétition pour enseigner quelque chose aux chiots ou aux chiens. Pendant les séances d’éducation et de dressage, il convient donc de récompenser les comportements que nous voulons voir plus souvent et que le chiot doit répéter (comportement désirable). Les récompenses peuvent être données sous forme de nourriture (bonbons, biscuits, snacks, ...) mais aussi sous forme de mots positifs (bien, grand, beau, ...), d’un regard approbateur (clignement des yeux), d’un toucher agréable (caresse, câlin) ou d’un jeu (avec son jouet préféré, ...).

Qu'en est-il des comportements que nous ne voulons plus voir se reproduire (comportements indésirables) ? Nous pouvons dire quelque chose qui désapprouve ce comportement (mais rien d’effrayant ni de méchant), ce qui dans certains cas améliorera le comportement du chien. Et le chien n’adoptera plus ce comportement... VRAIMENT ?

Certains chiots (et aussi les chiens plus âgés) trouvent que l'attention qu’on leur porte est en soi une récompense, qu'il s'agisse d'une attention positive ou négative. Appeler le chien (non, tu ne peux pas, arrête, pas bien, assez, ...) quand il fait quelque chose de mal, peut l’amener à répéter ce comportement plus souvent, car le résultat est là pour lui : à savoir attirer l'attention de son maître. Dans ce cas, ne rien dire ou ne rien faire (ignorer) est une meilleure tactique et une meilleure solution pour faire disparaître les comportements indésirables. Si le chien fait quelque chose qui n'est pas autorisé ou permis, et qu'il n'y a aucune réaction ou conséquence de la part de son maître, cela ne lui donne littéralement aucune satisfaction. En règle générale, le chiot ou le chien ne répétera pas ou n'essaiera plus d’adopter ce comportement.

Si vous travaillez ensuite à renforcer les bons comportements que le chiot ou le chien adopte à la place, vous vous assurez invariablement que le comportement indésirable disparaisse et qu’il soit remplacé par un comportement désirable.

La correction ou la punition physique liées aux anciennes méthodes d’éducation ou la théorie de la dominance ne sont donc pas nécessaires et sont, tout comme pour l'éducation des enfants, des méthodes qui sont maintenant dépassées. La méthode du renforcement positif est donc beaucoup plus simple et plus agréable, tant pour le chien que pour son maître. (Vous pouvez en savoir plus sur la dominance et savoir si oui ou non vous devez être un chef de meute dans cet article sur notre blog).

De même dans les écoles canines et les sports canins, comme le canicross, l’entraînement se fera de manière plus agréable en utilisant le renforcement positif et la récompense du comportement désirable. Ou, quand vous souhaitez enseigner quelque chose de nouveau à votre chien, comme par exemple lui apprendre à rester calme dans la voiture ou avec des chiens qui aboient et qui ont du mal à rester calmes. Assurez-vous de demander conseil à un expert en comportement canin expérimenté et reconnu.

Il est important que vous restiez toujours cohérent. Si vous êtes plusieurs à vous occuper du chien, il est également important que tout le monde récompense les mêmes comportements. Ce n'est qu'ainsi qu'il devient clair pour votre chiot ou votre chien où se situe les limites de ce qui est permis ou non. Strict, mais juste. Ferme mais calme. C’est ainsi que nous apprenons et que nos compagnons à quatre pattes apprennent !

Ayez du flair, restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez des informations personnalisées pour votre chien.

Autres articles

Agility pour les chiens, le sport ultime
Activités
Prenez RDV en ligne chez un vétérinaire ou toiletteur près de chez vous

Recherchez parmi nos vétérinaires partenaires