Chiots disponiblesRacesJ’ai une portée
FR
-
NL
Chiots
Chiots disponiblesRacesJ’ai une portée
Articles
FR
-
NL
Lévrier Afghan
Caractéristiques
Autres noms
Afghan Hound, Tazi, Barutzy, Baluchi, Lévrier de Kaboul, Lévrier de Balkh
Groupe FCI
Lévriers
Type de poil
Long
Forme de tête
Long
Fragilité
Robustesse
Besoin d’entretien
Perte de poils
Supporte la chaleur
Supporte le froid
Conseils d'éducation
Instinct de prédation
Indépendant
Tendance à aboyer
Sociabilité envers les étrangers
Besoin d’activités physiques

Lévrier Afghan

Le Lévrier Afghan ou encore appelé par de nombreuses autres appellations telles que le Tazi, Barutzy, Baluchi, l’Afghan Hound, le Lévrier de Kaboul ou encore le Lévrier de Balkh, est comme son nom l’indique, originaire d’Afghanistan.
Un doute ? Une hésitation ? Passez notre test !
Répondez aux questions réalisées par nos experts et nous vous conseillerons les races qui vous correspondent le plus.

Classement de la fédération cynologique internationale

Il appartient au groupe 10 du classement de la FCI, qui correspond aux lévriers. Le mot lévrier vient à l’origine du mot “lièvre” qui était par définition la proie de ces chasseurs. Considérés comme les champions de la vitesse au sein du monde canin, ces chasseurs à vue sont capables de localiser et poursuivre leurs proies essentiellement grâce à leur acuité visuelle. Cette race est surtout connue pour sa silhouette svelte, son ossature légère et sa puissance. En effet avec ces longues jambes, sa tête et ce corps menu et allongé, le lévrier se déplace à la poursuite du gibier avec une souplesse étonnante. On l’assimile souvent à la course de par son corps semblable à un guépard. Le Tazi appartient plus précisément à la section 1 du groupe des lévriers à savoir les lévriers à poil long ou frangé.

Historique

Chien élégant, l’Afghan Hound garde un certain mystère sur ses origines. En effet, les populations afghanes nomadisaient beaucoup, on sait cependant que ses ancêtres seraient partis de Perse et arrivés en Afghanistan par les voix du commerce. Ce sont les nomades d’Afghanistan, du Pakistan et d’Inde qui ont été les premiers à en faire l’élevage. Le Tazi tiendrait ses origines de plusieurs croisements de différents lévriers ainsi que de bergers à poil long. Considéré comme un chasseur-né, cette race était très appréciée des souverains afghans notamment pour chasser le cerf ou les chèvres sauvages. Actuellement, la chasse avec lévrier est interdite, par conséquent l’Afghan Hound est principalement utilisé aujourd’hui comme chien de compagnie, de course ou lors de concours d’obéissance. Il est notamment de plus en plus aux côtés des célébrités grâce à allure royale. En effet il frappe le regard avec ses longues mèches qui battent au vent lorsqu’il est en mouvement.

Caractéristiques physiques

D’une taille relativement grande, puisqu’il mesure entre 68 à 74cm pour les mâles et de 63 à 69 cm pour les femmes, le Tazi a un long corps fin et allongé ce qui lui donne une allure majestueuse. Avec un poids variant de 25 à 30 kg, il dégage une impression de force et de dignité. Il a un dos droit, d’une taille moyenne et bien musclé. Ses hanches sont saillantes et bien écartées. Ses côtes sont cintrées et sa poitrine est bien descendue. Il a une allure élastique avec une certaine classe dans le style. Le Lévrier Afghan a un crâne et un museau allongés et raffinés avec un stop léger. Ses mâchoires sont fermes et son cou est long et fort permettant un port altier de la tête. Ses yeux sont foncés, triangulaires et placés à l’oblique. Ses oreilles sont attachés bas et bien en arrière, elles pendent et sont recouvertes de longs poils soyeux. La queue de ce dernier est d’une taille moyenne, peu fournie, terminée en anneau et portée haut quand le chien est en action. Sa robe peut être de toutes couleurs même si elle est plus généralement noir et feu, crème, roux, bleue, domino ou blanc. Son poil est essentiellement long et fin sur la totalité du corps mais il est plus court sur le dos. Ses pieds, ses oreilles sont également bien fournis. Sur sa face, le poil est court même si sur son crâne de longs poils y sont présents formant ainsi un toupet. Le poil est court et serré sur la face ainsi que sur toute la ligne du dos allant ainsi de l’épaule jusqu’à la selle. Partout ailleurs, le poil doit être bien lissé et se développe naturellement. Les chiots de type Lévrier Afghan ne sont pas similaires aux adultes à poil long. Ils ont un poil pelucheux jusqu’à environ leur 1 an, et n’ont ainsi pas de longs poils lissent qui poussent jusqu’à cet âge.

Fragilités bien-être

Le Tazi n’est pas un chien des plus robustes même si dans la catégorie des lévriers, il est pourtant l’un des plus résistants. En effet son long poil lisse lui permet de se protéger mieux des températures extrêmes ou d’éventuelles blessures que ses cousins aux poils courts. Néanmoins, étant un grand chien il peut souffrir comme la plupart des chiens de cette taille d’une dysplasie de la hanche. Il peut également souffrir d’une maladie génétique qui est seulement propre à sa race, à savoir la myélopathie héréditaire du Lévrier Afghan. Ce trouble est dégénératif et s’attaque à la moelle épinière.

Conseils d’éducation

Le Lévrier Afghan n’est pas un chien des plus faciles à éduquer. D’une nature plutôt têtue, son éducation doit être bien faite sans quoi ce chien pourrait ne jamais obéir. Très intelligent, il ne se laissera pas faire, c’est pourquoi il est important de lui consacrer beaucoup de temps et ainsi répéter plusieurs fois les exercices et surtout avec douceur. L’éducation de ce chien ne laisse aucune place à la brutalité, avec quoi il se braquera très vite. Une fois qu’il crée une relation de confiance avec son maître, le Tazi sera très affectueux tout en restant réservé et calme. Il n’en est pas du même comportement quant aux inconnus, en effet il sera très méfiant et snob envers eux. Ce n’est pas pour autant qu’il sera agressif mais qu’il se sent de rester fidèle essentiellement à sa famille. L’Afghan Hound n’est pas particulièrement à l’aise avec les enfants, il est plutôt impatient et n’apprécie pas trop l’agitation de ces derniers. Il est ainsi préférable de ne pas le laisser seul avec des bambins à moins qu’il y soit habitué dès son jeune âge. Le Lévrier Afghan n’est pas non plus particulièrement avenant avec les autres animaux ni les chiens et même de son espèce, il est plutôt du genre indépendant. Attention notamment avec les animaux de petite taille, son instinct de chasseur a tendance à lui faire considérer ces derniers comme des proies. Pour ce qui est des balades, il doit beaucoup se dépenser. En tant qu’ancien chasseur, courir est toujours un besoin vital pour lui. Il peut ainsi vivre en appartement du moment que son besoin de dépense physique est respecté.
Prenez RDV en ligne chez un vétérinaire

Recherchez parmi nos vétérinaires partenaires