Chiots disponiblesRacesJ’ai une portée
FR
-
NL
Chiots
Chiots disponiblesRacesJ’ai une portée
Articles
FR
-
NL
Retour

Quel chien choisir ? Nous vous aidons à faire votre choix !

Conseil
Share
Tweet
Pin
Email

Dans une démarche d’adoption, une fois que l’on a opté pour la race qui nous correspond et un élevage de confiance, il reste une étape de sélection ultime et non des moindres: quel chien choisir ? En effet, il est important de bien choisir l’individu qui partagera nos habitudes et ce pendant au moins les dix prochaines années. Mais à quels critères de sélection faut-il se référer ?

Quel chien choisir : les limites du critère physique

Le choix d’un chiot ne doit pas reposer uniquement sur son apparence physique… Bien sûr, qui de nous ne fond pas devant ces petites boules de poils plus mignonnes les unes que les autres ? Il faut toutefois veiller à ne pas trop se laisser attendrir et éviter de sélectionner le chiot selon des critères purement esthétiques. Ou peut-être devrions-nous parler plus globalement de critères physiques. Car dans le choix d’un chiot, si certains seront attirés par la beauté (relative) du jeune animal, d’autres se laisseront plutôt charmés par une caractéristique atypique chez celui-ci.

quelle race de chien choisir

« C’est le plus beau ! »

Même s’il est évident que l’apparence du chiot doit un minimum plaire à son futur adoptant, cela doit rester dans une mesure raisonnable. En effet, opérer le choix d’un chiot simplement parce qu’on le trouve beau est réducteur et surtout trompeur. Le chiot va évidemment grandir et son apparence va donc se modifier. Des évolutions morphologiques s’opèreront jusqu’à la fin de sa croissance. Citons l’exemple des chiots Dalmatiens qui naissent tout blancs, leurs taches n’apparaissant que progressivement pour n’être définitivement en place que vers l’âge d’un an.

« Il n’est pas comme les autres ! »

Soyez toujours prudent en avançant cet argument car ce trait d’originalité qui vous aura fait succomber lorsqu’il était petit représente parfois en réalité un défaut susceptible d’entraîner des problèmes de santé chez votre compagnon. Cette manière d’opérer un choix, de plus en plus orienté vers les extrêmes depuis pas mal d’années, est aussi à l’origine d’une sélection douteuse des races.

Un exemple: le Bulldog Anglais

Voyez par exemple les petits museaux plats que l’on retrouve chez les races de profil « brachycéphale ». Caractéristique très appréciée à l’heure actuelle, il faut savoir que la plupart du temps, cette morphologie est pourtant problématique pour le chien. Il risque très fort d’être sujet aux difficultés respiratoires liées à ce nez court. Malgré cela, et en raison de son succès, on observe une évolution flagrante de la sélection vers ce type de profil de plus en plus accentué.

Il suffit de faire la comparaison entre le Bulldog Anglais des années 70 et le Bulldog moderne pour se rendre compte de certaines conséquences de la sélection des races. Aujourd’hui, le Bulldog est devenu un hypertype du brachycéphale ; en plus des troubles respiratoires que cela occasionne, cela entraîne un défaut dit de « prognathisme » (mâchoire inférieure dépasse en longueur et en largeur de la mâchoire supérieure), il présente une mauvaise morsure, ses dents n’ont plus assez de place et sont de ce fait apparentes.

Ce constat ne doit pas forcément vous empêcher de vous tourner vers ce type de races. 

Dites-vous bien que la sélection a de toute manière généré chez presque toutes les races des affections auxquelles une proportion plus ou moins élevée d’individus est sujette. Mais soyez-en tout de même conscient, renseignez-vous auprès de spécialistes et ne privilégiez pas les hypertypes poussés à l’excès dans le choix d’un chiot, tant pour le bien-être de l’individu choisi que celui des générations futures.

chien quelle race choisir

Mais alors, quel chien choisir dans une portée ?

Décider quel chien choisir dans une portée est souvent difficile. Comment savoir si c’est vraiment celui qui nous correspond ? Chaque chiot est différent. Malgré leurs ressemblances physiques à cet âge, chacun possède déjà le caractère qui façonnera sa personnalité d’adulte. Ses qualités, ses petits défauts, ses besoins, ses goûts, etc. sont déjà bien présents. Le choix d’un chiot dépend donc de nombreux paramètres, du contexte et des habitudes de chacun. Autrement dit, c’est un choix personnel qui appelle un conseil personnalisé. Dupond et Dupont ?! Détrompez-vous ! Derrière leurs nombreuses similitudes se cachent deux individus aux caractères bien distincts !

Posez-vous la question suivante : « Qu’est-ce que j’attends de mon futur chien ? »

En effet, pour savoir quel chien choisir, il est essentiel de définir le plus clairement possible les attentes que l’on a vis-à-vis de celui-ci mais aussi envers le futur chien qu’il deviendra. Cela nécessite donc d’avoir un peu de recul sur son environnement, son mode de vie et sa vision du quotidien avec un chien. 

  • Certains voudront un chien dissuasif, qui garde la maison et protège son territoire.
  • Ou plutôt un chien de famille, avec un niveau d’énergie plus ou moins élevé, fidèle voire exclusif avec son maître.
  • D’autres voudront trouver le « bon copain » de toute la famille, voire même un compagnon de jeux pour les enfants.
  • Alors que d’autres encore préféreront trouver un chien sportif pour les accompagner avec entrain dans l’effort ou avec lequel pratiquer une activité comme l’agility.

Ces attentes doivent vous orienter ! Vous ne devez pas les perdre de vue au cours de votre visite à l’élevage. Oui, un chiot peut vous sembler très mignon et venir rapidement vers vous, mais ce n’est pas pour autant qu’il vous conviendra; soyez raisonnable et ne vous fiez pas uniquement à votre « feeling ». Choisir un chien, c’est faire preuve de bon sens pour le bien-être de tous. Tout est déjà là: corps tendu immobilisé, patte levée et museau qui flaire le « gibier »… Un futur compagnon de chasse idéal !

Choisir le « mauvais » chien a des conséquences malheureuses pour le maître et l’animal…

En effet, par exemple, en choisissant un chiot qui deviendra un chien indépendant, méfiant envers les étrangers, dissuasif voire mordant, c’est-à-dire idéal pour la garde, la cohabitation avec un enfant en bas âge peut s’avérer compliquée. Dans ce cas, la gestion de l’animal peut très vite devenir un calvaire (ex.: devoir systématiquement surveiller voire séparer l’enfant et le chien par crainte d’un accident) alors que vous ne souhaitiez pas en arriver là. Il faut savoir qu’un nombre important d’abandons de chiens vient justement du fait que leurs anciens maîtres ne parvenaient plus à gérer la cohabitation avec l’animal (manque d’espace, niveau d’énergie trop important, problèmes d’éducation et dans la relation avec l’animal, etc.). N’hésitez donc pas à confier vos attentes et à demander conseil auprès d’un spécialiste (vétérinaire, comportementaliste, etc.) et surtout, auprès de l’éleveur/-se. Sur Tipaw, vous trouverez également des fiches descriptives des races et un questionnaire pour vous aider à trouver le chien qui vous correspond.

 Quel chien choisir

Allez voir les chiots

Ne vous laissez pas influencer

Une fois vos attentes définies, le jour où vous allez choisir un chien, l’idéal est de visiter l’élevage le plus sereinement possible, sans pressions externes. Si vous êtes accompagné(e) d’enfants, prenez le temps au préalable de leur expliquer qu’ils pourront bien évidemment vous dire quel chien ils préfèrent mais que c’est bien vous qui prendrez la décision finale. Rappelez-leur qu’un chien n’est pas un jouet, qu’ils apprendront à connaître et à respecter le chien tel qu’il est. Et puis, dites-vous que, s’ils apprécient réellement la compagnie d’un chien, ils l’adoreront sans aucun doute. 

Ne vous précipitez pas !

Ne vous mettez pas non plus en tête que c’est « maintenant ou jamais », que vous devez avoir fait votre choix avant de quitter l’élevage. Au contraire, si un doute subsiste et que l’éleveur/-se vous laisse la possibilité de réfléchir encore un peu, saisissez-la ! Evitez à tout prix un achat impulsif ! On voit souvent les choses différemment lorsque l’on rentre chez soi et que l’on peut se poser pour y réfléchir ou même avoir un avis extérieur, s’il est avisé, d’un conjoint, parent ou ami. Frimousse attendrissante du chiot et regard implorant de l’enfant, ne vous laissez pas influencer. Trouvez-lui le meilleur ami pour la vie.

Quel chien choisir

Ne succombez pas au charme et observez

Lors de votre visite à l’élevage, demandez à entrer dans l’espace réservé aux chiots pour pouvoir être en contact direct avec ceux-ci. Agenouillez-vous et observez leurs réactions. Beaucoup de choses se jouent à cet instant précis. En effet, vous aurez l’occasion d’observer leurs comportements en votre présence. Et cela en dit long sur le tempérament de chaque individu…

Observez également les interactions qu’ils ont entre eux. Caressez-les, titillez-les (avec un jouet par exemple), manipulez éventuellement les plus francs pour voir s’ils se laissent faire ou non. Soyez également patiente et ne tirez pas trop vite des conclusions car vous aurez peut-être des surprises ; un chiot timide au premier abord peut s’affranchir au bout de quelques minutes tout comme un chiot turbulent peut très vite s’assagir une fois l’excitation liée à votre arrivée retombée. Observez les interactions des chiots entre eux, cela peut être révélateur du tempérament de chacun…

Repérez les différentes personnalités

Rien qu’en observant les individus, vous pourrez déjà repérer les différentes personnalités présentes au sein de la portée. Pour pouvoir décider quel chien choisir, il est important de bien les reconnaître. 

  • Vous distinguerez immédiatement les plus timides, généralement un peu en retrait du groupe avec peut-être même un air inquiet en raison de votre proximité.
  • Au contraire, vous identifierez aussi les plus téméraires, les premiers arrivés à votre rencontre, déjà occupés à vous renifler et peut-être même à fouiller vos poches.
  • Vous reconnaîtrez également les plus câlins, attirés comme des aimants par vos caresses dont ils en redemanderont toujours davantage.
  • Les plus joueurs se manifesteront en cherchant par tous les moyens à capter votre attention.
  • Quant aux plus turbulents, ils ne manqueront pas de se faire connaître eux aussi. C’est plus fort qu’eux: ils ne tiennent pas en place, escaladent et sautent partout, mordillent le bas du pantalon, font du bruit, poussent les copains, bref, vous ne pouvez pas les louper !
 Quel chien choisir

Décodez et interprétez son comportement

On vous l’accorde, ce n’est pas toujours évident de déchiffrer et d’attribuer un sens précis à toutes les attitudes et réactions d’un chiot, qui est encore bien maladroit à cet âge. Ce n’est d’ailleurs pas le but ! Mais pour choisir le chien qui vous correspond, il est en tous cas essentiel de dépasser la simple observation des mimiques amusantes de l’animal. D’ailleurs, si vous y prêtez attention, certains de leurs agissements feront forcément sens à vos yeux. La personnalité de chaque chien se cache déjà derrière tout ce comportement juvénile. Vous aurez sans doute remarqué les chiots les plus énergiques, les cascadeurs, les clowns et, sûrement un peu plus en retrait de tout le chambardement que ces derniers peuvent occasionner mais bien présents tout de même, les individus plus calmes et plus doux. Grâce à cette démarche d’observation et d’interprétation, vous pourrez ensuite vous poser les bonnes questions pour décider quel chien choisir. 

  • Le chiot est-il agité ? Par exemple, s’il est vrai qu’un chien s’assagit forcément avec la maturité, dans la plupart des cas néanmoins, un chiot super agité ne deviendra pas un chien « pépère ». Le niveau d’énergie du chiot, et par conséquent celui du chien adulte, est d’ailleurs un point important à observer car si cela peut être amusant, cela peu aussi devenir fatiguant à la longue pour certains. Et puis, avez-vous suffisamment de temps à consacrer pour l’occuper et satisfaire son besoin de dépense physique ?
  • Le chiot essaye-t-il de vous impressionner ? S’il n’avait pas peur de faire des bêtises pour vous impressionner, avez-vous la tête suffisamment dure pour faire face à cette petite terreur et lui prodiguer une éducation précoce et ferme ?
  • Le chiot semblait-il plus tendre que les autres ? Pour les plus tendres, qui sont souvent aussi les plus entêtés, saurez-vous faire preuve à la fois de patience, d’ingéniosité et de douceur pour lui apprendre les règles ?
  • Le chiot se tient-il à l'écart ? Attention aussi aux chiots qui se tiennent à l’écart du groupe et qui semblent très intimidés voire apeurés. En effet, un chiot timide et peureux, s’il n’est pas bien sociabilisé dès le plus jeune âge ou éduqué avec douceur et fermeté, peut parfois devenir un chien agressif.

Demandez toujours à voir les parents de la portée ! 

Tel(le) père/mère, tel(le) fils/fille. Avoir un aperçu du mariage génétique dont votre chiot est issu est une indication plus que valable. Tant physiquement que mentalement, les parents reflètent une part de leur descendance. Bien sûr, ce n’est pas une « fatalité » car si le chiot hérite d’un package génétique, son apprentissage tout au long de sa vie aura également un rôle fondamental à jouer. Cela dit, de nombreux traits de caractère allant de la timidité à la témérité en passant par le besoin d’affection se transmettent des parents à leurs petits. Faites donc connaissance avec eux et soyez attentif à ce qu’ils vous diront de leur progéniture. Enfin, s’ils peuvent vous paraître semblables entre eux à cet âge, n’oubliez pas que celui que vous choisirez deviendra rapidement unique à vos yeux !

quel premier chien choisir

Le positionnement de Tipaw

Dans sa démarche de conscientisation des futurs adoptants, Tipaw s’est donné pour mission de sensibiliser les personnes souhaitant acquérir un chien. Une sensibilisation qui concerne non seulement les responsabilités que cela implique mais aussi l’importance d’adopter un chien qui correspond à la personnalité et au mode vie de chacun. L’objectif final est de diminuer les abandons résultant souvent d’achats impulsifs.

Si vous souhaitez aller plus loin dans vos recherches, vous trouverez les informations suivantes sur Tipaw

Ayez du flair, restez informé
Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez des informations personnalisées pour votre chien.

Autres articles

Mon chien tire en laisse – que faire ?
Education et formation
Prenez RDV en ligne chez un vétérinaire ou toiletteur près de chez vous

Recherchez parmi nos vétérinaires partenaires